Portrait

Magic Bastos

Magic Bastos

01/01/2015
C'est l'histoire de Magic Bastos

« Le «fun» avant tout! »

Bastien Perret est un féru de sports. D’aussi loin qu’il se souvienne, il pratiquait une activité sportive. « A peine debout sur mes deux jambes, j’ai joué au football et au tennis du côté de Moulins dans l’Allier ! » Après un séjour en Afrique, la famille s’installe dans la région Lyonnaise et l’appel des Alpes va engendrer une frénésie de ski. « J’ai toujours atteint un bon niveau dans les différentes disciplines que j’essayais ». Le bac en poche, Bastien va naturellement se tourner vers les stations alpines (Chamonix, le grand Bornand, La Plagne...) où on va le voir restaurateur, puis vendeur de matériel avant de devenir pisteur-secouriste. C’est à l’été 2005 que l’accident est survenu. « J’avais navigué avec mon « Kite-surf » toute la matinée quand le vent a disparu. J’ai donc attendu son retour sur la plage. Quand il est revenu et, au moment où je me mettais à l’eau, une rafale m’a transporté sur la dune et une deuxième plus violente m’a projeté sur le parking. On me l’a rapporté car je n’en ai aucun souvenir ! » A la sortie de l’hôpital, le diagnostic est établi : paraplégie ! « J’ai eu la chance d’être magnifiquement entouré par ma famille et mes amis. Je me suis tout de suite demandé ce qu’on pouvait faire en fauteuil ! »

« MAGIC BASTOS ÉTAIT NÉ ! »

« On a créé une association « Magic Bastos » et mon cousin a construit un site pour partager mes bonheurs de glisse ! Et depuis, je voyage et vis pleinement ! J’ai même une superbe vie ! J’essaie d’aider, de donner des coups de pouce à tous les accidentés de la vie, qu’ils puissent se servir de mon expérience pour s’éclater ! Il y a tellement de choses à faire ! Il faut vivre au jour le jour et prendre du plaisir à chaque instant. » Le site est alimenté régulièrement et Magic Bastos s’est fait une renommée mondiale. « Le fauteuil m’a ouvert plus de portes qu’il m’en a fermé ! » résume-t-il. « Je suis très positif dans la vie et j’avance avec des tas de

« JE ME SUIS TOUT DE SUITE DEMANDÉ CE QU’ON POUVAIT FAIRE EN FAUTEUIL »

projets ! » Le prochain ? « Créer un téléski nautique adapté en Auvergne pour accueillir des associations d’handicapés ! Je désire promouvoir l’handi-sport de glisse, c’est un tel plaisir ! » De toute façon, à 35 ans Bastien, pardon, Magic Bastos n’a pas fini d’étonner. « Je privilégie l’activité sportive où je suis autonome à 100%, où je n’ai pas besoin d’être accompagné... » Comme un homme libre et hors des sentiers battus ou des pistes encombrées !

PLUS D’INFOS : WWW.MAGICBASTOS.COM